Les vieux airs Bailleulois


Les titres ci-dessous sont les vieux airs Bailleulois tirés du disque enregistré par « Les Loups »

Treeze  - Air N°1

REFRAIN (bis)
Treeze mee haar freeze
Wanneer gaan je rijpen zijn
T’avond in den avond
Gaat de maan schijnen
COUPLET
Van mijn leven ik heb nooit gezien
Zuk en muile die klapt azoa zo zier
Vive les enfants d’Jean Bart
Ce sont de fameux gaillards
Pour les fêtes et pour les bals du carnaval
Vive les enfants d’Jean Bart
Ce sont de fameux gaillards
Pour les fêtes et pour les bals du carnaval

Marioep Marianne  - Air N°2

REFRAIN(bis)
Mariop Marianne de sausepanne
t’is morgen vastenavond
Mariop Marianne de sausepanne
T’is morgen Carnaval
COUPLET N°1
Waner is mijn vader en mijn moeder
Waner is mijn zuster en mijn broere
Waner is mijn liefde dat ik toch zo geern zien
Ze légt nog op de tette van nheur moeder
COUPLET N°2
Kijk daer Sophie die groote zeuge
ze springt met Baziel om hooge
Wat gaet het nu noch alhier etwat gebeuren
Het kan maar zijn in ‘t naste scheure
COUPLET N°3
Eet maar noch een pannekoeke
Achter jje wuuf je moet niet zoeken
Wel, zit de kat vanavond noch in d’horloge
Laet ze maar in tot morgen noene

Een Fraeye Man  - Air N°3

REFRAIN
Piele wiele wit mijn wuf is ziek
Piele wiele wit wuk is t’
Ze hebt begod een kindje gekocht
T’is nom de vie een knecht’je
COUPLET
Daar was eenen man, eenen fraye man
Eenen man van complaisantie
Daar was eenen man, eenen fraye man
Eenen man van complaisantie
En hij wiegt het kind en hij roert de pap
En laat zijn vrouw’t’je dansen
En hij wiegt het kind en hij roert de pap
En laat zijn vrouw’t’je klappen
Daar was eenen man, eenen fraye man
Eenen man van complaisantie
Daar was eenen man, eenen fraye man
Eenen man van complaisantie

Pé! pak het kind’je  - Air N°4

REFRAIN
Pé pak het kind’je
Ze hebt geschieten en dat stinkt
en je moet all(e) zijn zet’je afvagen
Pé pak het kind’je
Ze hebt geschieten en dat stinkt
en je moet all(e) zijn zet’je afvagen
COUPLET
‘k hen hem gezien, moi j’ l’ai vu
Avec son staart’je dans son cul (bis)
Noch nooit van mijn leven
Een sigaar smaakt me zo goed (bis)
Ah c’qu’ils sont bons, quand ils sont cuits
les macaronis, les macaronis, les macaronis
Ah c’qu’ils sont bons, quand ils sont cuits
les macaronis, les macaronis
Quand ils sont cuits
Noch nooit van mijn leven
Een sigaar smaakt me zo goed (bis)

Triene vuile triene  - Air N°5

REFRAIN
Triene triene vuile triene
Met een kleine beet’je andouille mee
Triene triene vuile triene
Met een kleine beet’je andouille andouille
Triene triene vuile triene
Met een kleine beet’je andouille mee
Triene triene vuile triene
Met een kleine beet’je andouille
COUPLET
Ik en Maillou men zitten op de berre
Mijn broere was een dief
En ik was een canaille
Ik en Maillou men zitten op de berre
Ze speelt boemlala op een lied’je van polka

Marie patate  - Air N°8

REFRAIN
Marie patate elle a toujours
son cul plein d’merde
Ca c’est pas vrai
Elle l’a lavé
Marie patate elle a toujours
son cul plein d’merde
Ca c’est pas vrai
Elle l’a lavé
COUPLET
Witte zet’je, zwaarte kleesen
Kun ze nu naar de kermesse gaan
Witte zet’je, zwaarte kleesen
Kun ze nu naar de kermesse gaan

Lily bye bye  - Air N°9

COUPLET N°1
Au Texas, c’était le roi du lasso
Avec ça, il était grand jeune et beau
On l’aimait à 25 mil’ alentours
Car Jimmy, car Jimmy
Était bien fait pour l’amour
Mais Jimmy n’avais qu’un amour au cœur
Sa Lily avec ses grands yeux rieurs
Quand la nuit, tendrement il la quittait
Ébloui, ébloui, tout bas son cœur chantait
REFRAIN
Lily, bye bye
Bye bye, Lily
COUPLET N°2
A Bailleul c’était le roi des bistrots
Tous les soirs il t’nait plus sur son vélo
On l’aimait à 25 mill’ alentours
Car Louis, chaque jour,
Il arrosait son retour
Mais un soir n’ayant pas vu passer l’heure
Il revint dans la nuit chez son p’tit coeur
Sa Lily tout au pied de l’escalier l’attendait
S’écriant je retourne chez mes parents
COUPLET N°3
Au matin, le beau Jimmy dut partir
Laissant là ses plus jolis souvenirs
Il quitta sa Lily au coeur joyeux
Mais Lily, mais Lily avait des pleurs pleins les yeux
Sans regret il entra au régiment
Il devint caporal et puis sergent
Mais bientôt en agitant son mouchoir
Pour la France, pour la France
Ìl embarqua plein d’espoir
COUPLET N°4
Tout un mois en Normandie sur le front
Le Jimmy se battit comme un vieux lion
Fou de joie, il écrivait tous les jours
Ma Lily, ma Lily à bientôt mon cher amour
Mais un soir, emporté par son élan
Il tomba au milieu d’un guet-apens
Et Jimmy en rendant son âme à Dieu
Murmura, Murmura, tout en fermant ses beaux yeux

La noce en sabots  - Air N°10

COUPLET N°1
Henrike de coiffeur van de straete
Vandag gaet mee Genvieve trouwen
Je wilt aan de bruiloft komen
Vraag aan je voeten een paar kloefen
Me gaen te gaar dansen en zingen
Quel mariage gai, quel mariage gauw
REFRAIN N°1(bis)
Voici la noce, c’est rigolo
Voici la noce c’est en sabots
COUPLET N°2
Mes amis oui c’est aujourd’hui
Que nous fêtons la mi-carème
Une femme longtemps oubliée
Avec nous gaiement se promène
En ce jour de belle mascarade
Nous venons exhiber la femme abandonnée
REFRAIN N°2(bis)
Du grand dada not’ vieux papa
Voilà madame Gargantua
COUPLET N°3
Voyez la mine réjouie
De la belle fille à Gargamelle
J’vous assure que son p’tit mari
Est fier d’avoir une pucelle
Après cette longue promenade
Elle rentrera gaiement
Voir son balafre géant
REFRAIN N°2(bis)
COUPLET N°4
Il fallait à notre géant
Ce coquin de célibataire
Une femme se présentant
Bien mieux qu’une bonne à tout faire
Après son service militaire
Il revint parmi nous
Choisir son petit frou-frou

Entrée au bal du Géant GargantuaAir N°11

COUPLET
En la salle des fêtes
Ce soir un grand bal est donné
Pour Gargantua, notre géant roi de la table
Masques et coquins
A ce festin sont invités
Du soir au matin
Pour taquiner la société
REFRAIN
Kom maar hier, kom maar zier
T’is vandag carnaval
Vive les enfants d’Jean Bart
Ce sont des fameux Gaillards
Kom maar hier, kom maar zier
Naar de bal van’t plaisir
T’is vandag carnaval
All(e) de neuzen geven een eer
Aan de reuze Gargantua

Air du géant Gargantua Galaffre  - Air N°12

COUPLET N°1
Il tient la tête du cortège
Il en est le tambour major
Mais s’il se levait de son siége
Il serait bien plus grand encore
REFRAIN
Carnaval n’est pas mort
Car il vit encore
En geef mare enen wafel
Aan mijn heer Galaffer
Voila Voilà voilà
Voilà Gargantua
En hy komt toe
En hy komt toe
Met enen hals
Gelijk ene dikke koe
COUPLET N°2
Il est le fils de Gargamelle
Et du célèbre Grandgousier
Sa mère avait la trogne belle
Son père avait un grand gosier
COUPLET N°3
Ah si les flots de la fontaine
Ce changeaient en vin pour ce soir
On le verrait chose certaine
Vider les sources du Mont noir
COUPLET N°4
Si vous entendez sur la place
Retentir un coup de mousquet
Ne vous étonnez pas de grâce
C’est le géant qui lâche un pet !
COUPLET N°5
Chevalier de la panse pleine
Et de la machoire grand cordon
Il mangerait sans perdre haleine
Un quart de boeuf et un mouton
COUPLET N°6
Il n’eut jamais la coqueluche
Il marcha tout seul en naissant
Il pris le sein dans une cruche
Jamais on ne le vit suçant
COUPLET N°7
Son ventre est comme une baleine
Jonas pourrait bien y loger
Mais dans cette immense bedaine
Il serait sur de se noyer
COUPLET N°8
Mais un jour éclata la guerre
Fatale pour Gargantua
Le géant eut sa fin dernière
Un obus boche le tua
COUPLET N°9
Voilà qu’il revient à la vie
Rempli d’amour et de santé
Voyez sa mine réjouie
Le géant est rescussité

©Les loups